Securail: sécurité réseau ferroviaire belge

news-securail

Des agressions ont tout remis en question...

En 2004, suite aux nombreuses agressions dans les transports en commun, les autorités fédérales ont, en collaboration avec le secteur, remis  en question les compétences des agents de sécurité. Aujourd’hui les choses ont évolué.

En action...

La flotte Securail

Securail, le service de sécurité de la SNCB, assure la prévention et les interventions sécuritaires sur tout le domaine ferroviaire belge via cinq brigades nationales: Anvers, Gand, Liège, Charleroi, Bruxelles auxquelles se rajoutent des antennes satellites.

Alexandre Gierech, qui a une solide expérience de terrain en matière de surveillance et de sécurité du monde ferroviaire et aéroportuaire, gère la logistique et le budget des équipements (véhicules, uniformes et matériel) au sein de Securail.

"Les missions de surveillance de nos agents sont variées: gares; quais; voies; voyageurs à bord des trains; lutte contre le vandalisme; vol de métaux; délits et constats in situ d’anomalies et infractions en tous genres.

La fiche de route quotidienne des équipes mobiles définit les lieux et gares où ils patrouillent sans relâche. Ce sont eux qui interviennent aussi en cas d’urgence et d’accidents sur le rail, où ils encadrent étroitement les services de secours: isoler la zone, canaliser le trafic, gérer les curieux, apporter tout soutien, etc. C’est un travail intense et souvent dangereux.”

Alerte terroriste gare Centrale et seul à bord

Témoignage: "Début juin 2017, dans le cadre de l’alerte terroriste à la Gare Centrale de Bruxelles, j’ai été désigné comme responsable des Zones Nord et Central. Je me trouvais côté Nord lorsque, la Police envoie un appel de renfort en urgence pour sécuriser le périmètre judiciaire.

Je me suis aussitôt mis en route vers la Zone Central. Seul à bord, là, j’ai vraiment expérimenté tous les avantages et la supériorité de mon équipement prioritaire.

J’ai pu tout gérer tout seul, sans que cela nuise un seul instant à ma concentration, tout au long d’une conduite aussi rapide ! Et, juste à titre anecdotique, par la suite lorsque j’ai vu les images à la télévision et dans la presse écrite, je me suis également aperçu que c’était nos véhicules qui étaient les plus visibles avec une telle puissance lumineuse."

Les agents ont autorité pour effectuer des contrôles d’identité et peuvent constater certaines infractions spécifiques. Ils ont le droit de retenue d’une personne jusqu’à l’arrivée de la police. Equipés de gilets pare-balles, de menottes, sprays au poivre et autres équipements adaptés au contexte actuel, leurs droits ont été élargis et strictement définis dans un esprit d’étroite collaboration avec les forces de l’ordre.

“Un équipement lumineux et sonore répondant particulièrement à nos missions est devenu notre priorité», précise Alexandre Gierech (Chef de sécurité adjoint). En été 2016, nous avons acquis une vingtaine de 4x4 capables de franchir le ballast, tous équipés d’une rampe lumineuse puissante.

Il faut bien s’imaginer que nos interventions se font la plupart du temps en pleine nature, et qu’il n’est pas rare de devoir franchir les rails ou encore des ponts très bas.

La rampe Valor étant extra-plate et équipée de feux latéraux blancs intégrés qui éclairent parfaitement les alentours, nous n’avons plus besoin de phare chercheur, ce qui évite le risque de les accrocher. Idem pour certaines entrées de parking."

Un team leader explique

"Je suis coordinateur des opérations spéciales et prête main forte au chef du district: manifestations, actions avec la police, répression anti-fraude, suivi des interventions sur le terrain, également à l’aéroport. Ce nouvel équipement marque un réel tournant pour nous.

En pleine zone urbaine embouteillée, la Valor apporte de grands avantages. Et je ne parle pas que de sa luminosité remarquable. L’usage de la sirène fait toute la différence pour nous. Généralement on travaille en équipe de deux.

Autrefois, c’est le collègue passager qui était en charge de la gestion de la sirène, pour préserver la concentration du conducteur. De plus, il n’était pas rare de devoir baisser le son de la sirène pour comprendre les communications du dispatching ou tout simplement pour s’entendre entre collègues!

Il arrivait même que l’on ne remarque pas un autre véhicule prioritaire, proche de nous, tellement le son était puissant au sein de l’habitacle! Bref, ces désagréments avaient une incidence directe sur notre conduite lors des interventions urgentes."

news-securail-AGierech

Jo Diriken, Rauwers Account Manager et Alexandre Gierech, Chef de sécurité adjoint


1 coup de klaxon et la sirène est activée. C’est tout !

"Actuellement la sirène étant déportée et installée sous le capot, nous n’avons plus de problème sonore à l’intérieur de la cabine. Quelle différence! En plus, au moment de négocier un carrefour, il suffit d’un coup de klaxon de la part du conducteur et le tour est joué ! Du coup le passager peut se concentrer uniquement sur les échanges avec le dispatching."

Securail souvent dans l’ombre, et pourtant…

Soulignons également qu’en collaboration avec le SPF Intérieur et la police, Securail joue un rôle important et non des moindres dans l’encadrement sécuritaire des passagers des trains internationaux Thalys et Eurostar.